Témoignages

Chemin faisant sur nos sentiers, vous avez peut-être croisé Ali, Fabrice, Suzanne, Ted ou Giovanni.

Ted (36 ans), amateur de géocaching

Mon surnom est Ted, j’habite Carnières (Grand trieux).  J’ai été, il y a une quinzaine d’années, avide de sentiers pour mes déplacements en VTT et ce n’est pas ce qu’il manque chez nous.
Dernièrement j’ai découvert le Géocaching et j’ai trouvé le concept génial.
J’ai donc réfléchi aux divers éléments que pourraient découvrir des centaines de personnes: quelque chose de discret, dans la nature et qui sorte de l’ordinaire. Tout y est passé: monuments, places, lieux de culte, bois de Mariemont,  mais je ne trouvais rien d’innovant dans un premier temps.
C’est là que je me suis souvenu des sentiers d’antan. J’en ai donc parcouru quelques-uns et quelle ne fût pas ma joie de voir qu’un projet de réhabilitation avait été mis sur pied pour réactualiser et entretenir une partie des sentiers… mais hélas pas tous.
Je me suis fixé l’objectif de placer une dizaine de caches sur le Circuit des 3 villages mais je ne pense pas que cela sera réalisable sur les endroits  qui sont des voies « de tracteur » sans réelle base fixe pour les caches (Rue veille église, Sentier des Ânes, Rue du bois des Faulx).

Ali (16 ans), étudiant à l’ITM

J’habite rue Saint-Eloi à Carnières. Pour me rendre à l’école, je prenais le bus sur la place de Carnières se trouvant à 700 m de chez moi. Souvent, et surtout l’hiver, le bus est en retard et le temps me semble long à attendre dans le froid, sous la pluie,…
Mais depuis deux ans, j’évite ce désagrément; je rejoins l’école à pied depuis chez moi. J’emprunte la ruelle Balestin, la ruelle des Champs Elysée, l’ancienne ligne du tram 30, la rue du Polichène et me voilà dans le centre de Morlanwelz en 20 minutes par une voie qui me permet de réfléchir à ma journée.

Fabrice (39 ans), randonneur, de Bruxelles

J’ai découvert les charmes de la campagne de Morlanwelz en parcourant le GR 12 reliant Amsterdam à Paris et depuis, j’y reviens avec  des amis ou de la famille.
Nous venons par le train. De la gare de Carnières, nous rejoignons l’illustre itinéraire par la rue de la Station, la rue Bughin, la petite place de la Rose rouge et partant de là, après  un petit bout de ruelle, nous atteignons le GR. Nous repérant grâce aux traits rouge et blanc, nous avançons sous une charmille de frênes jusque la rue Bassy. Ensuite, un sentier bucolique nous amène à la rue Vanrôme; l’ancienne ligne du tram 30 nous conduit vers  le centre de Morlanwelz que nous traversons pour gagner le magnifique bois de Mariemont…

Suzanne (65 ans), retraitée, de Morlanwelz

Grâce au marché de Carnières, je peux manger du poisson deux fois par semaine. Je suis très regardante à mon hygiène de vie et c’est pourquoi, je me rends à pied jusque la place de Carnières, par la rue du Polichène, l’ancienne ligne du tram 30 et la rue Vanrôme. Vingt minutes de marche, sac au dos ou tirant mon caddie. Qu’est-ce que vingt minutes de marche ? Je vois parfois des ménagères attendre l’autobus devant  le Centre culturel  Le Sablon et j’arrive avant elles au pied de l’église de Morlanwelz, en pleine forme, heureuse d’avoir conjuré le froid, endurci  mes muscles  et d’avoir engrangé des vitamines D.

Giovanni (53 ans), pré-retraité, de Mont-Sainte-Aldegonde

Pas de marché à Houmont ! Qu’à cela ne tienne, j’ai gardé l’habitude de me lever tôt et c’est ainsi que chaque mardi, dès l’aube, je vais à Morlanwelz par la rue du Bois des Faulx. Je m’arrête chez ma sœur et nous allons ensemble au marché par les Champs Elysée. Parfois, d’autres jours de la semaine, je me rends dans des commerces de Morlanwelz que nous ne trouvons plus à Mont-Sainte-Aldegonde.Le chemin de retour de ces expéditions est plus difficile que celui de l’aller car il s’agit de montées. Mais alors, il m’arrive de rêver que je suis à la montagne.

Un commentaire

  • Bonjour à tous,

    Voici plusieurs semaines que j’étudie une Geocache digne d’une vraie chasse au trésor.
    12 énigmes seront placées tout au long de la totalité du circuit des 3 villages.
    Cette Geocache ne comporte pas de boite physique, il faudra résoudre des énigmes et tous les moyens sont permis pour les décoder : internet, smartphone, appareil photo, votre mémoire, livre, etc.
    Seul les plus courageux y arriveront et je suis sûr que ça ne sera pas forcément les plus jeunes les premiers à découvrir la cache finale. Les 12 énigmes nous donneront une coordonnée GPS et là s’effectuera le dénouement de toute l’histoire… mais n’en disons pas plus.
    En grosse ligne : vous trouvez les indices, vous les décodez, vous vous rendez au point GPS trouvé et vous me donnez un nom… ‘Le Nom’ de la victoire.

    La cache (GC5NNGZ) activée sur le site de geocaching
    http://www.geocaching.com/seek/cache_details.aspx?wp=GC5NNGZ&title=circuit-des-3-villages

    Ps : Il va de soi que le respect des indices mis en place est de mise ainsi que les lieux que vous visiterez. Cela a pris du temps pour penser les énigmes, faire les recherches, les faire vérifier, éditer la cache sur http://www.geocaching.com, la mise en page et aussi le coût pécuniaire du support spécial extérieur et de l’imprimeur.

    Je reste à votre disposition sur teddybear3k@hotmail.com

    Ted

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.